Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le travail des auteurs, producteurs,éditeurs, mérite d'être reconnu, respecté et équitablement rémunéré. Respecter le droit d'auteur, c'est reconnaître leur travail!
  • Destruction des oeuvres illégales: Mise à feu
  • Destruction des oeuvres illégales: Mise à feu
  • Présence effective du Ministre Jean-Michel Abimbola

  • BUREAU BENINOIS DU DROIT D'AUTEUR ET DES DROITS VOISINS.
  • Destruction des œuvres illégales: Mise à feu
  • Présence effective du Ministre Jean-Michel Abimbola et du Directeur du BUBEDRA
  • Le travail des auteurs, producteurs,éditeurs, mérite d'être reconnu, respecté et équitablement rémunéré. Respecter le droit d'auteur, c'est reconnaître leur travail!

Perception des redevances

Le paiement des redevances de droit d’auteur au BUBEDRA s’impose toutes les fois que les œuvres de l’esprit sont utilisées par qui que ce soit, de quelque manière que ce soit ou par quelque moyen que ce soit, sauf dans des cas expressément prévus par la loi. Il révèle par ailleurs d’une justice sociale selon laquellle les moyens nécessaires doivent être mis à la disposition des auteurs, compositeurs et éditeurs pour leur permettre de jouer efficacement le rôle culturel, social et éducatif qui est leur. En outre, il permet aux créateurs de jouir et de vivre des fruits de leur travail de création intellectuelle.
Il est important de savoir que vous devez payez des redevances au BUBEDRA :
-    Si votre standard ou vos lignes téléphoniques sont équipés d’une attente musicale vous pouvez être une société, une banque, une administration, une compagnie d’assurance, un hôpital, une université, un cabinet d’avocat, en bref tout service quelque soit son statut .
-    Si vous diffusez des spots publicitaires de produits, de service ou d’image faisant appel ou comportant des œuvres ou frangments d’œuvres musicales ; vous pouvez être annonceur de services, de vente ou d’information, opérateur public ou privé ou boite de communication.
-    Si vous êtres propriétaire d’un bar, une buvette, d’un magasin, d’un restaurant, d’une banque, une boite de nuit, d’un salon de coiffure, et que vous diffusez de la musique pour le plaisir de vos client.
-    Si vous offrer à partir de votre site ou d’une plate forme télécom, des services de téléchargement de sonneries musicales, ou d’autre services comme l’écoute d’œuvres, la dédicace d’œuvres ou de fragments d’œuvres musicales.
-    Si vous êtes propriétaire d’une radio ou d’une télévision, d’un lieu de spectacle ;